Actualités


Traditions de Noël au Portugal

il y a 2 ans - Pauline P.

Feliz Natal ! Joyeux Noël ! Pays profondément ancré dans la religion catholique, le Portugal compte parmi les pays où les traditions de Noël se perpétuent depuis des générations. Gastronomie, célébration religieuse, retrouvailles familiales… découvrez les temps forts des fêtes de fin d’année portugaises !

La table, point de ralliement des familles portugaises

Au Portugal, on appelle Consoada le réveillon de Noël. Il est marqué par un repas, non pas fastueux, mais très copieux, comme souvent lors des grandes célébrations au Portugal. Plus que des mets luxueux ou des produits onéreux, la table de Noël est avant tout l'occasion de savourer des plats simples, mais savoureux, tous imprégnés de tradition.

Si la morue est le plat national portugais, ce postulat se vérifie également à Noël. Lors du réveillon, on sert la bacalhau cozido, de la morue bouillie avec de simples pommes de terre et des choux cuits à l'eau. Un repas plutôt frugal, en prévision des nombreux desserts particulièrement consistants qui seront dégustés après la messe de minuit.

Dans chaque maison, une table entière leur est dédiée. Selon la tradition, cette table de desserts restera alimentée durant plusieurs jours, pour accueillir tous les proches venus offrir leurs cadeaux et présenter leurs voeux. On y trouve entre autres le bolo rei, le gâteau des rois, en forme de couronne, composé de fruits secs et garnis de fruits cristallisés. Autrefois, les Portugais servaient cette pâtisserie le 6 janvier, date à laquelle, selon la religion catholique, les 3 rois mages auraient rendu visite à l'enfant Jésus. Le 6 janvier fut d'ailleurs pendant longtemps le jour où l'on s'échangeait les cadeaux. Aujourd'hui, la consommation du bolo rei s'est étendue à toute la période de Noël.

Le riz au lait portugais, arroz doce, fait également partie des desserts habituels de la tablée de Noël. Légèrement aromatisé au citron, on le décore avec de la cannelle. On déguste également du pain perdu et des filhós, gros beignets à base d'une pâte proche de celle utilisée pour le pain, souvent très légèrement parfumée à l’eau de vie et à l'orange.

Bolo rei, gâteau des rois portugais

Beignets portugais pour Noël

Une tradition religieuse encore très présente

La messe de minuit est encore très fréquentée au Portugal. Elle se nomme la Missa do Galo, littéralement "la messe du coq". Selon les croyances, un coq aurait en effet chanté le matin du 25 décembre, célébrant à sa façon la naissance de Jésus Christ.

C’est au retour de la messe que l’on ouvre les cadeaux, qui, selon la tradition, sont apportés par le petit Jésus, même si le Père Noël gagne du terrain. On installe également le petit Jésus dans la crèche familiale, autre habitude encore très répandue dans les familles. On trouve en effet des crèches de Noël  partout au moment des fêtes : dans toutes les maisons, dans les églises et mêmes dans les jardins... La tradition du sapin de Noël est très récente, mais est vite devenu une coutume. Pour preuve, Lisbonne a récemment érigé le plus grand conifère illuminé d'Europe, haut de 62 mètres.

Lisbonne à Noël

Ces coutumes présentes partout dans le pays

Dans certaines régions,  on s’offre une orange avec des clous de girofles, en symbole de richesse et de prospérité. Une autre tradition est encore répandue au Portugal : le 8 décembre, les familles mettent des graines (blé, orge, petit pois) à germer dans du coton imbibé d'eau. Les semences seront ensuite placées près de la crèche avec des oranges. La veille de Noël, les familles les disposent sur la table comme symbole de prospérité.

Enfin, lors de la nuit de Noël, les musiciens et chanteurs de chaque ville et village, arpentent les rues pour chanter et jouer aux portes des habitants. Ces manifestations s'appellent les Janeiras, même si comme leur nom l'indique, elles ont le plus souvent lieu au mois de janvier.

Groupe de chanteurs des Janeiras