Blog


Le blog HomeTown Lisbonne vous propose une sélection d'articles consacrés à la destination Lisbonne, ses nouvelles, la culture, les activités et bien sûr, ses habitants

Culture & Art

L’Alfama, le plus ancien quartier de Lisbonne

il y a 5 mois - Léa D.

Une histoire riche en rebondissements Saviez-vous qu’Alfama est un dérivé de l’arabe « alfa maa », qui signifie les milles sources ? Charmante appellation pour ce quartier emblématique et typique de notre cité aux milles couleurs ! Situé entre le Castelo de Sao Jorge et le Tage, vous y trouverez de nombreuses attractions historiques et restaurants… Laissez-nous vous guider. L’Alfama est un quartier très accueillant dans lequel règne une ambiance de village. Il est considéré comme un des quartiers les plus anciens de la ville et accueille chaque année plusieurs fêtes populaires comme celle de Saint Antoine de Padoue du 12 au 13 juin. Dominé tour à tour par des influences orientales, puis occidentales, l’Alfama porte l’empreinte des 4 coins du monde : c’est ce qui fait son charme. Le quartier possède sur ses terres un groupe de sources thermales, d’où l’origine de son nom citée précédemment. Au sommet de l’Alfama trône le célèbre Castelo de Sao Jorge, un château médiéval qui fut la résidence royale jusqu’au XVIe siècle. Pour observer la ville et ses monuments, il faut accéder aux miradouros : celui de Santa Luzia est l’un des plus connus. Près de celui-ci se trouve le musée des arts décoratifs, un manoir datant du 17e siècle avec de magnifiques intérieurs. Situé dans l’ancien palais des comptes Azurara (17è siècle), ce musée évoque la vie quotidienne à Lisbonne aux 17e et 18e siècle à travers une succession de petites salles intimistes décorées d’azulejos et de fresques. Ces dernières sont garnies de mobilier portugais et indo-portugais, de collections d’argenterie, de porcelaine chinoise et de plusieurs tapisseries des 16e et 18e siècles. Le niveau 3 dispose d’une salle d’expositions temporaires et d’une cafétéria avec un patio accueillant. Adresse : Largo das portas do Sol 2, 1100 Lisboa Téléphone : +351 218 881 991 Nos meilleures adresses culinaires Après une longue balade, rien ne vaut un repas préparé avec soin ! Pateo 13 Pour un dîner pittoresque dans les rues animées de Lisbonne, rien ne vaut le Pateo 13 : dégustez votre poisson frais et petit pain blanc sous quelques notes de musiques jouées par des musiciens de rue : un moment plein de vie, de quoi se remplir de gaieté et se rassasier ! Calçadinha de Santo Estêvão 13, 1100-219 Lisboa, Portugal Canto Da Vila Un restaurant brésilien à Lisbonne : un endroit à ne pas manquer. Sur une petite terrasse, délectez-vous d’un mojito frais tout en choisissant sous quelle forme vous voulez déguster votre morue… Copieux et délicieux ! Portugal 2, Rua Limoeiro, 1100-538 Lisboa, Portugal Fado Na Morgadinha L’endroit idéal pour manger et danser le fado, traditionnelle musique portugaise. Egalement possible de juste prendre un verre tout en admirant les danseurs depuis le bar. Largo Peneireiro 5, 1100-219 Lisboa, Portugal Cruzes Credo Pour un brunch vintage, c’est the place to be! Un bon burger, une salade accompagnée d’un jus de fruit frais : de quoi se revigorer après la découverture des rues de Lisbonne. R, Cruzes da Sé 29, 1100-192 Lisboa, Portugal O Prego Pour déguster un hamburger ou des tapas dans un cadre festif. A la bonne franquette, venez vous restaurez O Prego ! 18, Largo Menino de Deus 14, 1100-375 Lisboa, Portugal Incontournable : le Fado Le fado est un style musical portugais traditionnel et très ancien. Il y a souvent un chanteur ou une chanteuse accompagné de deux ou trois personnes avec instruments (guitare, guitare portugaise et parfois violon et violoncelle). Le Fado s’écoute dans le silence total, et met en avant une multitude d’émotions (la saudade en portugais).   Dans le quartier de l’Alfama, voiçi 2 endroits ou découvrir du fado : Fado em Si est une institution où tous les grands noms du fado se sont produits. Une nourriture fine, 4 à 5 fadistes professionnels chaque soir qui offrent une prestation de grande qualité : les conditions idéales pour découvrir la  tradition portugaise du fado. Arco de Jesus 7, Alfama, 1100-037 Museu do fado (musée du fado), où un concert en plein air est régulièrement proposé sur la terrasse. Pour découvrir toute l’histoire du fado… Largo do Chafariz de Dentro 1

Lire plus
L’Alfama, le plus ancien quartier de Lisbonne

L’Alfama, le plus ancien quartier de Lisbonne

Actualités

Les fêtes à Lisbonne 

il y a 7 mois - Léa D.

Une gastronomie mêlée aux traditions En portugais, « Joyeux Noël » se dit « Feliz Natal » et le réveillon de Noël est appelé « Consoada ». Le repas de Noël portugais n’est pas un repas colossal composé de mille et un plats : c’est un dîner simple, donnant l’occasion à la famille de se retrouver autour de la table afin de déguster des mets savoureux imprégnés de traditions. Une légende raconte qu’il existe 365 façons de cuisiner la célèbre morue portugaise, soit une façon pour chaque jour de l’année. Le jour de Noël, elle sera cuisinée de la manière la plus humble possible : « bacalhau cozido », bouillie avec des pommes de terre et des choux cuits à l’eau. Il faut surtout garder une place pour les multiples desserts qui attendent sagement d’être savourés après la messe de minuit, autrement appelée « Missa do Galo », la messe du coq. C’est une tradition religieuse importante. Le retour de la messe sonne la dégustation des desserts et l’ouverture des cadeaux, pour le plus grand plaisir des enfants. La liste des desserts est longue et variée : le plus célèbre est sûrement le « Bolo Rei », un gâteau des rois en forme de couronne et composé de fruits secs garnis et cristallisés. C’est une pâtisserie normalement servie le 6 janvier, date pendant laquelle longtemps les cadeaux ont été donnés, symbolique de la visite des rois mages à l’enfant Jésus. Il y a aussi le riz au lait, le pain perdu et les « filhos », des beignets à base de pâte à pain, d’eau de vie et d’orange. Les « pao do lo » à base d’œufs et aromatisés à l’orange ou au citron sont également un véritable délice. Une ancienne tradition veut qu’à Noël, les membres de la famille s’offrent une orange avec des clous de girofle en tant que symbole de prospérité. Contrairement à certains pays européens, le sapin de Noël est moins présent dans les familles portugaises qui privilégient la crèche. Une sélection des plus diverses Suivie par Lille, Munich, Amsterdam et bien d’autres, Lisbonne est à la tête des 10 meilleures villes européennes pour profiter des fêtes de Noël. Achats rétro et boutiques anciennes et familiales s’ajoutent aux grandes marques de luxes et enseignes connues de tous. Nous avons sélectionné pour vous divers marchés accessibles en ville, arborant différents thèmes pour les goûts de chacun. Marché de Noël traditionnel (Avenida da Igreja) Du 7 au 16 décembre, ce marché familial vous accueille dans une ambiance colorée et festive. Artisanat, spécialités gastronomiques et animations ainsi que le Père Noël seront présents. C’est l’endroit idéal pour trouver de jolis souvenirs et passer un bon moment dans une ambiance chaleureuse.  Craft & Design (Jardim da Estrela) Situé dans l’un des plus beaux jardins de Lisbonne, Jardim da Estrela, ce marché regroupe les créateurs et artisans de céramiques, photographie, illustrations, bijoux, mode… Il prend place le premier week-end de chaque mois. Le Marché de Noël de Campo Pequeno (Station Campo Pequeno) Dans les grandes arènes de Campo Pequeno, plus de 100 exposants seront présents pour vous présenter divers articles en provenance exclusive du Portugal. Acheter dans ce marché contribue à soutenir les petits artisans et créateurs nationaux, tout en vous faisant plaisir ! Time Out Market (Mercado da Ribeira) C’est un incontournable de Lisbonne. C’est un marché couvert dans lequel on peut se restaurer grâce à 30 petits kiosques alignés, qui vous serviront à boire, à manger avec la possibilité d’acheter des spécialités locales. Glaciers, pâtissiers, bar à cocktails… Vous aurez l’embarras du choix. A Noël, Lisbonne brille Noël à Lisbonne, c’est une aventure pleine de lumières et de couleurs. Toute la ville est décorée avec de belles illuminations, et particulièrement le quartier de la Baixa. L’inauguration des illuminations débute le 1er décembre à 18h.  La célèbre place du commerce accueillera comme chaque année le grand sapin de Noël d’environ 30 mètres de hauteur, décoré de plus de 86 000 ampoules Led. Wonderland Lisboa est un évènement à ne pas manquer : c’est la transformation du parc Edouard VII en un monde féérique comportant plusieurs activités : Roue géante, patinoire, comptoirs de vente de produits artisanaux… C’est un lieu d’amusement, de shopping et de détente. La ville de Lisbonne offre également de nombreux concerts de rue gratuits dans les églises et autres lieux culte de Lisbonne, ainsi que des chants et des spectacles. Du 1er Décembre au 6 Janvier, participez à la plus grande fête foraine indoor, Diverlandia, au parc des Nations. Au programme : des manèges pour petits et grands, et des attractions à couper le souffle ! Dans la même catégorie, ne manquez pas le Circo no Coliseu, magnifique cirque de Noël au colisée de Lisbonne, du 1er au 26 décembre ! Pour clôturer vos fêtes en beauté, emmenez vos enfants voir le grand spectacle musical sur glace Alice e o Pais Maravilhas no gelo (Alice au pays des merveilles sur la glace). Des représentations auront lieu du 23 novembre 2018 au 6 janvier 2019.

Lire plus
Les fêtes à Lisbonne 

Les fêtes à Lisbonne 

Gourmet

Où et comment goûter de bons vins portugais à Lisbonne

il y a 11 mois - Valérie D.

Il n’y a pas que le Bordeaux, le Bourgogne et les Côtes du Rhône dans la vie ! Les œnophiles le savent, le Portugal est un excellent pays de vin. Le trop méconnu vignoble portugais compte une trentaine de régions d’appellation d’origine. Des productions viticoles variées dont on peut découvrir les tanins aux tables de fameux bars ou restaurants lisboètes, ou pourquoi pas à l’occasion d’un tour organisé dédié aux meilleurs breuvages de la région. Ainsi doucement enivré par les arômes locaux, on ne repartira peut-être pas de Lisbonne sans une ou deux bonnes bouteilles dénichées parmi les caves et boutiques spécialisées de la capitale portugaise. Santé ! Un riche vignoble portugais Des crus portugais, on connait surtout le Porto, le Vinho Verde, ou le Madère. Le vignoble lusitanien possède pourtant une  grande variété de rouges, de blancs ou de pétillants qui peuvent accompagner toutes sortes de mets et d’occasions diverses. Lisbonne elle-même ne compte pas moins de neuf dénominations d’origine : Bucelas, Colares et Carcavelos au sud, Alenquer, Arruda, Lourinhã, Óbidos et Torres Vedras au centre, et Encostas d'Aire au nord. Le Bucelas blanc est par exemple excellent pour accompagner vos sardines locales. En allant visiter Sintra, on pourra goûter le Colares rouge qui est vinifié non loin, et sans trop s’éloigner, les vins d’Estremadura sont quant à eux parmi les meilleurs blancs du pays. Plus au Sud de la ville blanche, on produit le Moscatel d’Arràbida. Doux, doré, il est idéal pour l’apéritif ou le dessert, quand il a 20 ou 30 d’âge. Les viandes grillées s’accorderont davantage avec un bon Dâo rouge. Pour des tables aux saveurs plus corsées, on privilégiera les vins de l’Alentejo, du Barraida ou du Douro, petite région du Nord bien connue aussi pour le fameux Porto. En parlant du Porto, justement, sachez que s’il est apprécié des Français à l’heure de l’apéritif, ou en entrée avec un bon melon, les Anglais le préfèrent avec leur fromage, tandis que les Portugais le boivent quant à eux à la fin du repas. L’autre star des nectars portugais bien sûr, c’est le Vinho Verde. S’il tient son appellation de « vin vert » de sa fraîcheur toute printanière et de ses vendanges précoces (contrairement au « Vinho Maduro », ou « vin mûr »), ne vous y trompez pas : ce mousseux peut être rouge comme blanc. N’oublions pas enfin les vins de l’Algarve enfin, qui fleurent bon le soleil de la  région vitivinicole de Portimão. Originaire de l’Algarve aussi, l’Amarguinha est une très douce liqueur d’amande amère. La diversité des millésimes portugais n’empêche en effet pas de découvrir les joies des célèbres liqueurs du pays. Typiquement lisboète, la Ginjinha ou Ginja est en effet un « immanquanble » de la capitale, à vous de voir si vous préférez cet alcool de griotte avec ou sans la cerise au fond du gobelet. Enfin, par temps de grosses chaleurs, vous pourrez toujours tremper vos lèvres dans la fraîcheur d’une bière nationale de votre choix : Sagres, Super Bock, Cristal ou Imperial. Appellations des vins portugais Notons que les vins portugais sont soumis à une classification qui se partage en quatre catégories : DOC (Denominação de origem controlada), IPR (Indicação de proveniência regulamentada), VR (Vinhos Regionais, synonymes de « Vins de Pays »), et enfin les Vinhos de Mesa ou « Vins de Table ». Les catégories DOC et IPR obéissent à la législation européenne V.Q.P.R.D. (Vin de Qualité Produit en Région Déterminée). L’appellation DOC est l’équivalent de l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) française. Ces vins de très hautes qualités gustatives, aromatiques, sont attachés à des terroirs et répondent aux normes les plus strictes (cépages, caractéristiques des sols, taux d’alcool, etc.). La catégorie DOC compte chaque année de nouveaux élus, parmi lesquels on retrouve le Porto, le Barraida, le Pico ou le Madère entre autres illustres bouteilles. Les vins classés IPR (qu’on peut traduire comme « Indication de Provenance Réglementée ») sont en attente de leur appellation DOC, et observés dans cette optique pendant cinq ans afin de l’obtenir. Pour ainsi dire, ces IPR sont les candidats au casting de «La Nouvelle Star » du vin portugais. Les « Vinhos Regionais », de bonne qualité, remplissent la condition d’une origine régionale déterminée, mais ne répondent cependant pas à l’ensemble des règles imposées par l’appellation DOC. L’Algarve, l’Alentejano, l’Estremadura, en font partie. Les vins de table portugais peuvent réserver quelques bonnes surprises, mais n’ont pour la plupart rien de la qualité de leurs voisins sous appellations contrôlées.Bonnes adresses pour déguster du vin à Lisbonne Maintenant que nous savons tout sur le patrimoine viticole du Portugal, il reste à trouver de bonnes adresses pour savourer ces bons vins à Lisbonne. La capitale ne manque pas de lieux dédiés aux plaisirs de l’œnologie, et les amateurs de bons vins trouveront un large choix de bistrots, de restaurants dotés de bons sommeliers, ou de belles caves à visiter. Nous avons sélectionné quatre lieux à découvrir pour les amateurs de vin à Lisbonne. The Old Pharmacy, par exemple, est un incontournable bar à vins situé dans le quartier du Bairro Alto. Le service attentionné accueille un nombreux public dans son décor d’ancienne pharmacie, pour y prodiguer ses meilleurs conseils « thérapeutiques » … En plein centre-ville, le restaurant Sommelier Lisbon est, comme son nom l’indique, une table gastronomique de choix, idéale pour accompagner son repas des meilleures bouteilles. Sa carte des vins regroupe plus de 80 sélections ! Mais le must pour consacrer un moment entièrement dédié à la dégustation des vins de tout le pays, est la salle voûtée de ViniPortugal, trônant sur la Praça da Commercio. Pour le prix d’un forfait de votre choix, vous pouvez goûter différents vins au verre, et découvrir toute la variété des terroirs et cuvées du Portugal. Ici, on ne se contente pas de trinquer, ni même de « boire un verre » dans un lieu convivial, on explore. Des événements autour du vin et des dégustations thématiques sont également proposés parmi de multiples activités. Puis allez, ne boudons pas notre plaisir, au détour d’une ruelle pavée, de s’accouder au comptoir d’une typique ginjhana. Lisbonne en regorge, et il est facile de les repérer notamment dans le quartier du Rossio, aux noyaux de cerises jetés sur le trottoir. Le spot historique reste A Ginjinha Espinheira, où pour la modique somme d’1,10€, le patron vous enverra la délicieuse liqueur de cerise tant aimée des lisboètes (et rien d’autre, on est là que pour ça !). The Old Pharmacy : 83, R. do Diário de Notícias 73 – Lisbonne Horaires : tous les jours de 17h30 à 00h00 Sommelier Lisbon : Rua do Telhal, 57 – Lisbonne Horaires d’ouverture : tous les jours de 18h30 à 00h45 ViniPortugal Sala Ogival : Terreiro do Paço, Ala Poente – Lisbonne Horaires d’ouverture : de 11h à 18h30 A Ginjinha Espinheira : Largo de São Domingos, 8 – Lisbonne Horaires d’ouverture : tous les jours de 9h à 22h Découvrir la culture viticole portugaise… et en rapporter quelques arômes à la maison Vous êtes devenu expert en vins portugais, vous avez goûté ceux qui vous plaisait et savez maintenant lesquels sont vos préférés. Impossible de rentrer à la maison sans rapporter au moins une bonne bouteille, et pourquoi pas, le souvenir d’un vrai tour sur la route des vins dans la région ! Il suffit pour cela de descendre du tramway nº28 tout près de la cathédrale. Derrière la nouvelle boutique GN Cellar, on retrouve la très renommée Garrafeira Nacional. Le caviste propose toute la gamme des crus portugais, du vin de table au DOC le plus raffiné, du vinho le plus vert aux millésimes les plus anciens.   Pour aller plus loin dans l’exploration œnologique de la région, pourquoi ne pas tenter une journée organisée sur les routes viticoles. De nombreux tours proposent par exemple un chauffeur privé passe vous chercher pour vous guider une journée entière entre dégustations privilégiées dans les plus belles caves de la région, visites des vignes les plus prestigieuses, et arrêt dans de charmants villages. Une expérience sensorielle complète qui permet de savourer pleinement tout le caractère des vins locaux… avec modération, mais aussi délectation ! GN Cellar -  Rua da Conceição, 20/26 - LisbonneHoraires d’ouverture : Tous les jours, de 10h à 21h

Lire plus
Où et comment goûter de bons vins portugais à Lisbonne

Où et comment goûter de bons vins portugais à Lisbonne

Culture & Art

Explorer Lisbonne à bord du mythique Tram 28

il y a 1 an - Valérie D.

Les tramways de Lisbonne sont à la capitale portugaise ce que les bus rouges à impériale sont à Londres : de véritables machines à remonter le temps qui font partie du paysage, et permettent de l’explorer de la plus pittoresque des manières. La Ligne 28E en est la plus emblématique, offrant un éventail particulièrement large de découvertes, entre monuments et trésors cachés. Née en 1914, la mythique ligne 28E (« E » pour « eléctrico ») du tramway lisboète dessert le centre de Lisbonne et ses collines. Ce centenaire moyen de transport est sans doute le meilleur moyen d’en sillonner les plus belles ruelles escarpées, tout en s’épargnant l’exercice fastidieux de parcourir ces pentes pavées à pieds. S’il ressemble encore aujourd’hui à un jouet de collection, ce « Remodelado » (tramway historique) possède deux qualités que les trams modernes n’ont pas. Il y a bien sûr le charme désuet de cette voiture jaune unique aux bancs de bois polis. Mais le véhicule cahotant a surtout la possibilité technique d’emprunter un circuit aux virages trop serrés, aux montées trop abruptes. Depuis son départ Place Martim Moniz, jusqu’à son arrivée au cimetière de Prazeres dans le quartier du Campo Ourique, les 35 arrêts de la ligne 28 peuvent se faire en une bonne quarantaine de minutes. Mais vous pouvez aussi choisir de l’utiliser en « hop on/ hop off », passer la journée à en explorer les alentours les plus remarquables, et profiter de bonnes adresses de bouche que nous vous recommanderons ici.  Vue royale depuis Graça Frôlons les murs dans l’ascension de la colline de Graça : ici bat le cœur d’un Lisbonne populaire. C’est dans ce quartier, à quelques minutes de marche de l’arrêt Rua de Graça, qu’on pourra accéder à l’un des plus beaux points de vue de la cité d’Ulysse. Car qui dit colline, dit point de vue ! Immanquable, le Miradouro da Senhora do Monte est le plus haut, et certainement l’un des plus beaux, belvédères de Lisbonne. Il offre une vue imprenable sur le médiéval Castelo de São Jorge, et une vision panoramique de la vieille ville jusqu’au Pont du 25 Avril. Le tram passe ensuite juste devant le monastère blanc de São Vicente da Fora, musée et lieu de sépulture des rois portugais : prenez le temps d’une escale royale. Le cloître de ce monastère est orné d’azulejos du XVIIIe siècle où le touriste français reconnaîtra aisément une illustration de 38  fables du poète Jean de La Fontaine. Cloître qui abrite aujourd’hui le panthéon royal de la dynastie des Bragance. Celui-ci renferme 44 tombes, dont celui de la reine Amélie (dona Amelia d’Orléans e Bragança), dernière reine du Portugal, née en France. Pensez ensuite à monter jusqu’aux terrasses pour profiter d’une vue à 360° sur la cité qu’on appelle « reine du Tage ». Mosteiro e claustro de São Vicente da Fora – Largo de São Vicente Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche, de 10h à 18h L’Alfama : carte postale et trésors culturels   On quitte cet ancien quartier de Graça pour en trouver un autre : l’Alfama est à vos pieds. L’arrêt au Largo da Portas do Sol est un passage obligé de tout séjour lisboète. Cette image de Lisbonne que nous avons tous en tête, c’est ici : les toits rouges, la coupole blanche du Panthéon, le bleu du Tage. C’est l’occasion de plonger son regard dans l’âme de Lisbonne depuis la large terrasse du bar à cocktail Portas Do Sol. Dans une ambiance lounge, on peut y déguster un brunch ou un repas léger et siroter une ginja ou un bica, tout en s’imaginant parcourir venelles étroites (becos), escaliers et passages voûtés qui dévalent les pentes. Portas Do Sol - Largo das Portas do Sol, Beco de Santa Helena Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi, de 9H à 19H Une centaine de mètres plus loin, le belvédère de Santa Luzia est un autre incontournable où observer la ville. Notre tramway n°28 poursuit sa route, secoué entre les étals d’épiceries fines et autres magasins, dans le si typique quartier qui a survécu au tremblement de terre de 1755. Hop off ! Non loin, on pourra approfondir l’immersion culturelle en visitant l’espace A Arte da Terra, coopérative mettant en valeur et vendant de l'artisanat portugais dans un décor voûté, et où il est possible de déguster vins locaux et pâtisseries. A Arte da Terra - Rua Augusto Rosa 40 Horaires d’ouverture : tous les jours de 11h à 20h Visite aux poètes dans le quartier du Chiado Quelques virages et secousses plus tard, après avoir traversé le quartier de la Baixa, le périple du petit mais mythique tramway jaune se poursuit dans le Chiado. Vous pourrez y saluer la statue du fameux poète portugais Fernando Pessoa, attablé à la terrasse du Café A Brasileira, que nous évoquions dans un billet précédent. L’enfant du quartier, amateur de café, était un habitué du désormais centenaire établissement. Celui-ci figure parmi les plus anciens de la capitale, une institution qui a conservé son décor 1900, et son traditionnel public d’intellectuels (mais aussi désormais, de nombreux touristes). Quelques pasteis de nata et un expresso près de sa table favorite vous inspireront peut-être quelques vers en hommage aux beautés de Lisbonne ? Le quartier du Chiado tient d’ailleurs lui-même son nom du poète Antonio Ribeiro, dit… Chiado. Pas étonnant ainsi de retrouver, un peu plus loin, la statue d’un autre écrivain, Luis de Camoes, sur la place du même nom. Populaire, royale, la capitale se révèle ici également littéraire. A Brasileira - Rua Garrett 20 Horaires d’ouverture : tous les jours de 8h à 2h Une arrivée sous la bonne étoile de l’Estrela Le périple du tramway 28 est sur le point de s’achever, tandis que continuent de se succéder sous nos yeux les monuments lisboètes : l’Assemblée nationale, ou encore le funiculaire da Bica. Il entre enfin dans le quartier historique d’Estrela, autour de sa basilique de marbre blanc de style baroque. Le jardin d’Estrela, juste en face, est une halte où vous pourrez flâner entre les arbres exotiques, ou vous assoir sur un banc – bien plus reposant que ceux souvent bondés du turbulant eléctrico. Et puisque nous voici dans le quartier de l’Etoile, pourquoi ne pas couronner votre escapade par un dîner dans un restaurant gastronomique récompensé par le Guide Michelin ? Le Loco, situé tout près de la Basilique d'Estrela, dévoile à sa clientèle ses cuisines dans un décor très design. Cet établissement qui arbore une étoile Michelin est celui d’Alexandre Silva, premier gagnant de Top Chef Portugal, qui aime à valoriser les produits locaux. Un final parfait pour clore le voyage si caractéristique qu’offre le tramway 28E au cœur des diverses saveurs de Lisbonne. Loco - Rua Navegantes 53 Horaires d’ouverture : du mardi au samedi, de 19h à 23h Dernier conseil avant de grimper à bord : pensez à vous munir du pass Viva Viagem 24h du réseau Carris, et à choisir vos horaires pour éviter la foule.

Lire plus
Explorer Lisbonne à bord du mythique Tram 28

Explorer Lisbonne à bord du mythique Tram 28

Vie nocturne

Clubs et boîtes de nuit : où sortir le soir à Lisbonne

il y a 1 an - Julie D.

La vie nocturne à Lisbonne est active et passionnée. On se retrouve pour dîner ou prendre un verre (voir nos adresses des restaurants les plus tendance de Lisbonne, des meilleurs bars et rooftops) et pour profiter des longues soirées dès que la saison s'y prête. Comme sa cousine la movida madrilène, la nuit lisboète est une partie importante de la culture portugaise – une autre « tradition populaire » à apprécier, pour danser jusqu'au bout de la nuit ! La nuit à Lisbonne commence et finit tard. Pas grand-monde dans les clubs avant deux, voire trois heures du matin. En attendant que les pistes de danses se remplissent, on a tout le loisir de dîner, puis de déambuler de bar en bar au gré des ruelles du Bairro Alto, le quartier des fêtards. Les clubs de la capitale portugaise ont chacun son ambiance bien particulière. Beaucoup  ont ouvert leurs portes dans d'anciens entrepôts du quartier des docks, Cais do Sodré. Chacun trouvera musique à son goût : derniers tubes sur lesquels on danse tout l'été, ou au contraire sets de DJs très pointus, en passant par le jazz, l'électro ou les musiques du monde – voire du black metal : on sort le soir à Lisbonne aussi en fonction de ses goûts musicaux. Et rien n'interdit de butiner, une nuit ici, une nuit là, un « before » mainstream, un « after » plus alternatif. Pour sortir en boîte à Lisbonne, tous les prétextes sont bons. Alors ne soyons pas sectaires – on peut s'acoquiner à des genres musicaux inconnus par curiosité, parce que cela fait partie des découvertes du voyage ! La reine des clubs : LuxFrágil, pour voir et être vu Fat Boy Slim y a joué, et John Malkovich est l'un des propriétaires... LuxFrágil se trouve régulièrement à la première place dans les classements des endroits où sortir en boîte à Lisbonne. Ce club immense, sur trois étages, est le nec-plus-ultra : depuis la terrasse de toit avec vue sur le Tage, pour une bouffée d'air frais les nuits de canicule, jusqu'au sous-sol techno, éclairé de stroboscopes qui flashent au rythme de la musique, c'est le club où voir et être vu. On y croise la jet-set lisboète, mais attention, qui dit exclusif dit sélection à l'entrée. C'est l'occasion de se mettre sur son 31 et de sortir ses plus beaux atours : c'est là que les « beautiful people » se retrouvent. Le décor change régulièrement, et la tentation de la démesure n'est jamais loin : écrans géants, fauteuils géants, globes géants qui pendent du plafond. On s'y rend aux petites heures, vers 3 ou 4h du matin. LuxFrágil – Av. Infante D. Henrique, Armazém A, Cais da Pedra a Sta. Apolónia, 1950 – 376 Lisbonne. Musique africaine pour connaisseurs : B.Leza Depuis 2012 et son déménagement dans un ancien entrepôt des docks, B.Leza connaît une belle renaissance. C'est LE légendaire club de musiques africaines, pour les aficionados de rythmes chaloupés. Les happy few qui maîtrisent les déhanchés exigeants des musiques angolaises et cap-verdiennes, kizomba, semba et funaná, viendront s'en donner à cœur joie, notamment lors d'ateliers très populaires. Les DJs et orchestres de musique live sont tous d'excellente tenue et promettent des nuits à l'énergie communicative. Une fois par mois, soirée fado ; le dimanche soir, cours de kizomba à partir de 19h, et soirée kizomba jusqu'à 2h. B.Leza – Cais da Ribeira Nova, Armazém B, 1200-109 Lisbonne- ouvert du mercredi au dimanche Les grands classiques : Incógnito, Ministerium Eux aussi régulièrement mentionnés parmi les meilleurs clubs, Incógnito et Ministerium sont des grands classiques sur le parcours des clubs et boîtes de nuit de Lisbonne. Incógnito, le doyen des clubs de Lisbonne, est ouvert en continu depuis 1988, rien de moins. Rock alternatif et synthpop eighties, les choix musicaux se veulent indie. À l'intérieur, une mezzanine surplombe la piste de danse, tandis qu'au-dessus, un loft avec un second bar offre un espace où reprendre son souffle. Ici aussi, la sélection à l'entrée peut être un rien tatillonne. Fidèle à son nom, le club n'est pas signalé à l'extérieur, il faut donc trouver l'adresse et sonner. Incógnito – Rua Poiais de Sao Bento 37 (Bairro Alto), 1200-346  Lisbonne Ministerium, sur la Praça do Comércio, doit son nom au fait qu'il s'est installé dans un ancien bâtiment du ministère des Finances, et porte avec glamour son architecture 18e siècle. Mais attention, Ministerium n'est un club que le samedi soir. Le jour, son restaurant (Cantina) sert midi et soir des repas raffinés. Ministerium – Terreiro do Paço, 1100-038 Lisbonne  - Club le samedi de 23h à 6h Le charme sulfureux d'une ancienne maison close : Pensão Amor Ce club bar a ouvert ses portes dans une ancienne maison close et ne se prive pas de le rappeler. La déco, posters de pin-up, velours rouge et franges aux abat-jours, est bien dans le thème, et au fond du club, caché aux regards, se trouve même un discret sex-shop... Dans une ambiance feutrée et détendue, on vient prendre un verre et apprécier une programmation variée : concerts (jazz, artistes solo), cabaret burlesque, pole dancing. Pensão Amor - Rua do Alecrim 19, 1200-292 Lisbonne Pour les nostalgiques des années 80, deux adresses insolites Cela ne vous dit rien de danser sur le tube de l'été ? Pour les nostalgiques de la New Wave années 80, Club Noir se spécialise dans les musiques eighties : indie, indietronic, synthwave, retrowave, les différents courants sont mis à l'honneur tous les samedi soir. Le vendredi en revanche, place au heavy metal et au hardrock. Le tout dans un cadre surprenant : Club Noir a investi les caves voûtées de l'ancien club tropical Bora-Bora, et en a conservé le décor un peu kitsch... Club Noir – Rua da Madalena 201, 1100 Lisbonne – les vendredis, samedis et veilles de jours fériés de 23h à 4h Autre club qui n'a que faire des musiques mainstream, et qui se soucie peu d'être taxé de ringardise, Metropolis se concentre sur la « dark scene » : post-punk, goth, darkwave et harsh elektro trouvent ici leurs fans. Le club organise régulièrement des soirées Depeche Mode ou Guns'n'Roses, ainsi que des soirées « Rockline Tribe » et « Vanguarda » (voir leurs événements sur Facebook). Metropolis Club – Av. Fontes Pereira de Melo 35, 1050 – 118 – Au 2e sous-sol du bâtiment Imaviz (bâtiment vert à côté du Sheraton) Voilà la recette d'une soirée lisboète réussie : passez d'abord autant de temps que désirable à vous délasser après une journée de visites touristiques. Une fois tiré à quatre épingles, rafraîchi et pomponné, vous voilà prêt à sortir en club ou en boîte de nuit à Lisbonne. C'est le moment d'entrer en scène et de faire grande impression : sur une base de vacances, ajoutez une cuillère de curiosité, une touche de canicule, plusieurs bières fraîches ou cocktails bien mixés, une généreuse rasade de conversations amicales et de rires à gorge déployée, une pincée de séduction, sans oublier un soupçon de flirt. Mélangez bien le tout au rythme de la musique (shake shake!) sur la piste de danse de votre choix. Pour finir en beauté, il ne vous reste plus qu'à rentrer au petit matin, fourbu mais heureux, la tête doucement embrumée, en saluant au passage le soleil qui se lève sur le Tage.

Lire plus
Clubs et boîtes de nuit : où sortir le soir à Lisbonne

Clubs et boîtes de nuit : où sortir le soir à Lisbonne