Culture & Art


Explorer Lisbonne à bord du mythique Tram 28

il y a 1 an - Valérie D.

Les tramways de Lisbonne sont à la capitale portugaise ce que les bus rouges à impériale sont à Londres : de véritables machines à remonter le temps qui font partie du paysage, et permettent de l’explorer de la plus pittoresque des manières. La Ligne 28E en est la plus emblématique, offrant un éventail particulièrement large de découvertes, entre monuments et trésors cachés.

Née en 1914, la mythique ligne 28E (« E » pour « eléctrico ») du tramway lisboète dessert le centre de Lisbonne et ses collines. Ce centenaire moyen de transport est sans doute le meilleur moyen d’en sillonner les plus belles ruelles escarpées, tout en s’épargnant l’exercice fastidieux de parcourir ces pentes pavées à pieds. S’il ressemble encore aujourd’hui à un jouet de collection, ce « Remodelado » (tramway historique) possède deux qualités que les trams modernes n’ont pas. Il y a bien sûr le charme désuet de cette voiture jaune unique aux bancs de bois polis. Mais le véhicule cahotant a surtout la possibilité technique d’emprunter un circuit aux virages trop serrés, aux montées trop abruptes.

A bord du Tram 28

Depuis son départ Place Martim Moniz, jusqu’à son arrivée au cimetière de Prazeres dans le quartier du Campo Ourique, les 35 arrêts de la ligne 28 peuvent se faire en une bonne quarantaine de minutes. Mais vous pouvez aussi choisir de l’utiliser en « hop on/ hop off », passer la journée à en explorer les alentours les plus remarquables, et profiter de bonnes adresses de bouche que nous vous recommanderons ici. 

Vue royale depuis Graça

Frôlons les murs dans l’ascension de la colline de Graça : ici bat le cœur d’un Lisbonne populaire. C’est dans ce quartier, à quelques minutes de marche de l’arrêt Rua de Graça, qu’on pourra accéder à l’un des plus beaux points de vue de la cité d’Ulysse. Car qui dit colline, dit point de vue ! Immanquable, le Miradouro da Senhora do Monte est le plus haut, et certainement l’un des plus beaux, belvédères de Lisbonne. Il offre une vue imprenable sur le médiéval Castelo de São Jorge, et une vision panoramique de la vieille ville jusqu’au Pont du 25 Avril.

Le tram passe ensuite juste devant le monastère blanc de São Vicente da Fora, musée et lieu de sépulture des rois portugais : prenez le temps d’une escale royale. Le cloître de ce monastère est orné d’azulejos du XVIIIe siècle où le touriste français reconnaîtra aisément une illustration de 38  fables du poète Jean de La Fontaine. Cloître qui abrite aujourd’hui le panthéon royal de la dynastie des Bragance. Celui-ci renferme 44 tombes, dont celui de la reine Amélie (dona Amelia d’Orléans e Bragança), dernière reine du Portugal, née en France. Pensez ensuite à monter jusqu’aux terrasses pour profiter d’une vue à 360° sur la cité qu’on appelle « reine du Tage ».

Mosteiro e claustro de São Vicente da Fora – Largo de São Vicente

Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche, de 10h à 18h

Vue panoramique depuis le Miradouro da Senhora do Monte

L’Alfama : carte postale et trésors culturels  

On quitte cet ancien quartier de Graça pour en trouver un autre : l’Alfama est à vos pieds. L’arrêt au Largo da Portas do Sol est un passage obligé de tout séjour lisboète. Cette image de Lisbonne que nous avons tous en tête, c’est ici : les toits rouges, la coupole blanche du Panthéon, le bleu du Tage. C’est l’occasion de plonger son regard dans l’âme de Lisbonne depuis la large terrasse du bar à cocktail Portas Do Sol. Dans une ambiance lounge, on peut y déguster un brunch ou un repas léger et siroter une ginja ou un bica, tout en s’imaginant parcourir venelles étroites (becos), escaliers et passages voûtés qui dévalent les pentes.

Portas Do Sol - Largo das Portas do Sol, Beco de Santa Helena

Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi, de 9H à 19H

Une centaine de mètres plus loin, le belvédère de Santa Luzia est un autre incontournable où observer la ville. Notre tramway n°28 poursuit sa route, secoué entre les étals d’épiceries fines et autres magasins, dans le si typique quartier qui a survécu au tremblement de terre de 1755. Hop off ! Non loin, on pourra approfondir l’immersion culturelle en visitant l’espace A Arte da Terra, coopérative mettant en valeur et vendant de l'artisanat portugais dans un décor voûté, et où il est possible de déguster vins locaux et pâtisseries.

A Arte da Terra - Rua Augusto Rosa 40

Horaires d’ouverture : tous les jours de 11h à 20h

Arrêt au Largo da Porta do Sol

Visite aux poètes dans le quartier du Chiado

Quelques virages et secousses plus tard, après avoir traversé le quartier de la Baixa, le périple du petit mais mythique tramway jaune se poursuit dans le Chiado. Vous pourrez y saluer la statue du fameux poète portugais Fernando Pessoa, attablé à la terrasse du Café A Brasileira, que nous évoquions dans un billet précédent. L’enfant du quartier, amateur de café, était un habitué du désormais centenaire établissement. Celui-ci figure parmi les plus anciens de la capitale, une institution qui a conservé son décor 1900, et son traditionnel public d’intellectuels (mais aussi désormais, de nombreux touristes). Quelques pasteis de nata et un expresso près de sa table favorite vous inspireront peut-être quelques vers en hommage aux beautés de Lisbonne ?

Le quartier du Chiado tient d’ailleurs lui-même son nom du poète Antonio Ribeiro, dit… Chiado. Pas étonnant ainsi de retrouver, un peu plus loin, la statue d’un autre écrivain, Luis de Camoes, sur la place du même nom. Populaire, royale, la capitale se révèle ici également littéraire.

A Brasileira - Rua Garrett 20

Horaires d’ouverture : tous les jours de 8h à 2h

Le fameux tramway jaune de Lisbonne

Une arrivée sous la bonne étoile de l’Estrela

Le périple du tramway 28 est sur le point de s’achever, tandis que continuent de se succéder sous nos yeux les monuments lisboètes : l’Assemblée nationale, ou encore le funiculaire da Bica. Il entre enfin dans le quartier historique d’Estrela, autour de sa basilique de marbre blanc de style baroque. Le jardin d’Estrela, juste en face, est une halte où vous pourrez flâner entre les arbres exotiques, ou vous assoir sur un banc – bien plus reposant que ceux souvent bondés du turbulant eléctrico.

Et puisque nous voici dans le quartier de l’Etoile, pourquoi ne pas couronner votre escapade par un dîner dans un restaurant gastronomique récompensé par le Guide Michelin ? Le Loco, situé tout près de la Basilique d'Estrela, dévoile à sa clientèle ses cuisines dans un décor très design. Cet établissement qui arbore une étoile Michelin est celui d’Alexandre Silva, premier gagnant de Top Chef Portugal, qui aime à valoriser les produits locaux. Un final parfait pour clore le voyage si caractéristique qu’offre le tramway 28E au cœur des diverses saveurs de Lisbonne.

Loco - Rua Navegantes 53

Horaires d’ouverture : du mardi au samedi, de 19h à 23h

Alexandre Silva, Chef étoilé du Loco à l'Estrela

Dernier conseil avant de grimper à bord : pensez à vous munir du pass Viva Viagem 24h du réseau Carris, et à choisir vos horaires pour éviter la foule.